13 Novembre

Paris est comme un cœur amoureux. Il connait la joie, les merveilles, l’embellissement de ce sentiment si profond et si recherché de tous. Les amoureux se promènent au bord de la Seine, s’embrassent sur un pont, vont diner aux chandelles sur une petite terrasse un soir. Les enfants jouent dans les parcs, cours dans les rues, vont chez papi mamie car leur parents vont voir un concert en ville, le soir. Un groupe d’amis traine dans les rues jusqu’à pas d’heure… Mais d’une second à l’autre, nous retrouvons deux corps enlacés sur le sol, les yeux clos, dégoulinant d’un liquide sombre. Nous retrouvons un corps comme endormi sur la table et l’autre affaissé sur sa chaise, percés de partout. Et nous en retrouvons d’autres dans les rues, les mêmes rues où jouaient des enfants… devenus orphelins.

pray for paris

Cette nuit là, le cœur de Paris à était blésé. Derrières toutes ces personnes se tenaient des familles. On leur a enlevé des fils, des filles, des parents, des cousins, des amis… Mais ils ne sont pas seul. Au contraire, toute la France et tout les autres pays sont avec eux. Il ne faut pas se rabattre sur soi-même, il ne faut pas tomber. On doit décrocher  des sourires sur les visages, refaire battre les cœurs et les colorer de milles rayons de soleil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s